mardi 4 février 2014

Bonjour,

La tenue du blog devient très très irrégulière par manque de temps, malheureusement.

Nous avons donc opté pour un site internet sur lequel il est aussi beaucoup plus facile d'aller à l'essentiel et de retrouver des informations classées par thèmes (tout le monde n'aime pas les libellés).

Nous vous invitons à nous rejoindre sur :

www.lespaniersdupic-treviers.org

Pour nous contacter :

amap.saint.mathieu@gmail.com


à bientôt

Yolande

samedi 21 septembre 2013

Fiche d'adhésion 2014

Bonjour,

Vous souhaitez adhérer à l'association ? Recevoir nos emails ?  Commander à nos producteurs locaux ?
Pour cela, merci de remplir le fichier à l'aide du lien ci-après et de nous l'adresser ou mieux : venir directement nous rencontrer le vendredi soir entre 18h et 19h sous la mairie.

Cordialement,
YL

Fiche d'adhésion 2014

dimanche 4 août 2013

petit guide pour bio sceptiques



Acheter des citrons bio, oui, mais s’ils viennent de 10 000 kilomètres ? Ne vaut-il pas mieux en acheter version conventionnelle et locale? Et la bio, est-ce vraiment meilleur pour la santé ? Et pour l’environnement ? D’ailleurs, les produits bio sont-ils vraiment plus chers?... ou faut-il regarder autre chose que les prix sur les étiquettes ?  En 18 pages, ce petit guide vous permettra de répondre du tac au tac aux remarques des sceptiques vis-à-vis de la bio. Bien référencé et illustré avec humour, ce pense-bêtes est édité par Corabio, le groupement d’agriculteurs biologiques de Rhône-Alpes.

à télécharger sur au lien suivant

Petit guide pour biosceptiques

dimanche 5 mai 2013


veuillez trouver ci-dessous un message de la MDE (Maison Départementale de l'Environnement) de Restinclières.
Les 25 et 26 mai, c'est la fête de la nature!
Cliquez pour télécharger le document

mercredi 27 mars 2013

Petites Annonces

Réunion d'information publique au sujet de la gestion de l'eau

des 31 communes de l'agglo de Montpellier.
Vous trouverez l'affiche ci-dessous
https://www.dropbox.com/s/1pgd9bhcrbvxtzx/Affiche100413.pdf

Journées de découverte du Territoire Pic Saint Loup


notre AMAP est partenaire de la journée-découverte du 6 avril dont vous trouverez le programme ci-dessous.
N'hésitez pas à vous inscrire pour y participer, nous avons commandé le beau temps!

***********************************************************
L'association Pic'assiette a le plaisir de vous convier à un nouvel itinéraire à la rencontre
de ces hommes façonneurs de paysages, de nos assiettes.....
Françoise Viala
Association Pic'assiette

Des paysages à notre assiette en Pic Saint Loup

L'association Pic'assiette organise trois journées de découverte du territoire du Pic Saint Loup,
à partir de rencontres de producteurs. Une façon originale et conviviale de découvrir un territoire,
des hommes et leur savoir faire et de s'interroger sur le comment
« manger local, produire local s'approvisionner local ».

samedi 6 avril 2013

1er itinéraire / Sainte Croix de Quintillargues – Fontanès -
St Mathieu de Treviers /

du berger au vigneron en passant par l'épicier pour terminer par le maraîchage...

départ 9h30 - arrivée 17h

chaussures de marche et pique nique tiré du sac à prévoir

inscription auprès de Françoise

06 60 54 47 90 / contact@picassiette.org

plus d'informations picassiette.org



En partenariat avec l'association Altimara, Orkys, L'AMAP de Saint Mathieu de Treviers, Domaine De la Roque, Alcina et les producteurs/commerçants rencontrés




Une Recette : ..

Surtout pour les adhérents agrumes,mais aussi pour les autres ...

Ingrédients (pour 1 kg environ de curd)
• le zeste râpé et les jus d'un pamplemousse rose ou rouge
• la chair à vif d'un pamplemousse rose ou rouge (c'est à dire épluché sans les peaux)
• le jus de deux citrons
• 400 g de sucre semoule blond bio ou 300 g + 100 g de sucre demi-complet
• 100 g de beurre ramoli
• 4 œufs + 2 jaunes, battus
• 3 cuillerées à soupe d'eau de fleurs d'oranger

1 - Mettez le zeste, le jus et la chair des pamplemousses dans une casserole, avec le sucre. Chauffez doucement, en remuant jusqu'à dissolution du sucre. Ajoutez le beurre et mélangez soigneusement.

2 - Versez le mélange dans une casserole à fond épais ou un bol mis au bain-marie (personnellement j'ai opté pour un faitout en terre posé sur un diffuseur de chaleur, pour le gaz, c'est le top).
Incorporez les œufs en les filtrant (en séparant les blancs des jaunes pendant l'incorporation), et faites cuire 25 à 40 mns à tout petit feu, en remuant régulièrement avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que le curd enrobe le dos de la cuillère.

3 - Retirez du feu et ajoutez l'eau de fleurs d'oranger. Remplissez les bocaux stérilisés chauds et fermez. Laissez refroidir avant de ranger au réfrigérateur.

Il se conserve ainsi 3 mois et se déguste sur un pain frais ou une brioche.
Tiède, il est encore plus meilleur…

URGENT !!!

Faites passer l'info autour de vous :  Il reste beaucoup de paniers disponibles pour la saison 2013-2014
Il en va de la survie de notre AMAP.
Si il n'y a pas assez de membres paniers notre agriculteur ne peut vivre de son activité
Merci à tous d'essayer de recruter autour de vous.

mercredi 27 février 2013

Agro Video

à voir sur universcience.tv très bon site de vulgarisation scientifique au passage .
Là c'est au sujet d'un livre l'agro revolution française !! Robespierre nous voilà...

http://www.universcience.tv/video-vive-l-agro-revolution-francaise-5448.html

Formation

Une info sur des formations agricoles ...

INITIATIVES Formation :  
L'offre de formation des CIVAM au service des acteurs du développement agricole et territorial



Chers collègues et partenaires, 

La Fédération Régionale des CIVAM est à la confluence de trois grands courants : le développement agricole et rural, l’éducation populaire et l’EEDD. Depuis maintenant plus de 30 ans, elle œuvre pour un développement durable des territoires agricoles et ruraux du Languedoc-Roussillon en favorisant les initiatives, les échanges et les innovations sur le terrain. 

Dans le cadre de nos grands chantiers (agriculture et alimentation durables, circuits courts, accueil à la ferme, appui à la création d’activités...), nous organisons chaque année des formations à destination des agriculteurs et des agents de développement agricoles et territoriaux. Afin de partager plus largement notre expertise, de faciliter le dialogue entre les acteurs de nos réseaux, et de contribuer au renforcement de leurs compétences, nous avons décidé en 2013 d’étoffer notre offre de formation sur plusieurs grands axes : 
le développement local, 
- l'agriculture durable, 
les circuits courts, 
l’éducation à l’agriculture et à l'alimentation, 
l’éco-citoyenneté, 
la gestion associative, 
les relations au travail, 
les méthodes et outils au service des animateurs. 

Notre programme 2013 s'adresse à un large panel de destinataires : gestionnaires et responsables d’associations, animateurs EEDD, enseignants, agents de développement agricoles et territoriaux, élus de collectivités locales, porteurs de projet… Il s’appuiera à la fois sur les compétences d’intervenants extérieurs proches de nos actions et de nos valeurs, et sur les retours d’expérience de nos membres. Il intègrera par ailleurs plusieurs formations portées par l’ADEAR LR en raison des complémentarités d’actions de nos deux réseaux. 

Pour que nous puissions au mieux tenir compte de vos attentes dans ces domaines, et ainsi affiner notre offre, nous vous proposons de compléter le questionnaire qui suit (5 à 10 minutes) : QUESTIONNAIRE EN LIGNE. Il reste accessible jusqu'au 22 mars minuit. Après analyse de vos réponses, nous vous diffuserons largement le programme finalisé, avec l’intitulé des formations, les dates, lieux et contenus pédagogiques.

Je me tiens à votre disposition pour tout complément d'information relatif à cette démarche et vous remercie d'avance de votre contribution. 

Cordialement, 

Christophe BRODU 
Président de la FRCIVAM LR. 


vendredi 22 février 2013

Non Labour

Non rien à voir avec un parti politique Anglais !!
là c'est fait par tits n'enfants bien français Coco & Rico ...

voici une petite vidéo sur
la technique du non labour expliquée par des élèves de Ce2 
http://www.dailymotion.com/video/xay46x_cultiver-sans-labourer-fatou-et-yey_lifestyle#.USJGsGfOgn2

Quelques Infos

Vous trouverez ci-dessous une copie d'un courriel reçu par notre amap en provenance de l'association

être et autres savoirs qui propose entre autres des ateliers cuisines .

==========================================================================

Bonjour à tous,

Après le succès du premier atelier sur les tartes, l'association vous propose le samedi  13 avril " 'Tites graines en folie: Cuisson des céréales".  Les ateliers seront animés par Christine Calvet, naturopathe et auteur culinaire spécialisé dans les intolérances alimentaires.
Inscriptions en cours : Il reste 6 places disponibles.

Participation : 35 euros pour les adhérents et 40 euros pour les non adhérents. 

Plus d'infos sur le site de l'asso ici

L'occasion aussi de vous inviter à venir découvrir le dernier n° de "Dans l'assiette de..." avec La Belle au blé dormant, auteur du blog éponyme qui traite avec légèreté des intolérances alimentaires. Retrouvez également le dossier en cours sur "Les légumes : varions les plaisirs", où il est question, notamment, de parmentier de céréales ;-)


===============================================================================

Ci Dessous des infos sur certains livres des éditions Quae qui peuvent vous intéresser ...


Header_newsletter
Feuilletez en ligne
le dernier bulletin 
ESciences
Bulletin ESciences - Octobre 2012

L'alimentation...

Aujourd'hui mondialisée, la production de denrées et les circuits alimentaires sont de plus en plus complexes à suivre et à comprendre.
En pleine tourmente médiatique, nous vous proposons une sélection d'ouvrages indispensables à une meilleure compréhension de notre système alimentaire et de la qualité de nos aliments.

Nous rencontrer en 2013 !

- Du 23 février au 3 mars 2013, au salon international de l'agriculture sur le stand de l'INRA (Hall 4Allée C, stand 99)

- Au salon du livre de Paris, sur lestand N 42.


L'alimentation sous contrôle
Tracer, auditer, conseiller

Laure Bonnaud, Nathalie Joly, coord.

Alimentation sous controle

Livre : 29,00 €

Collection Sciences en partage
Depuis leur production jusqu’à la table, les denrées alimentaires sont soumises à de nombreux contrôles qui concernent autant leur qualité sanitaire que les conditions de leurs production et commercialisation. Cet ouvrage examine ces procédures et explore les conséquences concrètes des dispositifs de surveillance actuellement en place en France, en Angleterre et en Italie. Il s’appuie pour cela sur de nombreux témoignages.

Nos aliments sont-ils dangereux ?60 clés pour comprendre notre alimentation

Pierre Feillet

Nos aliments

Livre : 22,30 €
Collection Clés pour comprendre
Faut-il interdire les pesticides et les additifs ? Les OGM menacent-ils la biodiversité ? Que penser des aliments biologiques ? Pourra-t-on nourrir le monde en 2050 ? Les biocarburants nous conduisent-ils à la famine ? 60 questions pour lesquelles l’auteur vous livre les clés pour mieux comprendre le « système alimentaire », celui qui débute dans les champs et se termine dans notre corps.

Manger sans risques

Vincent Leclerc
manger sans
                                    risques

Carte : 22,30 €
Collection Carnets de sciences
Plus de 200 maladies infectieuses peuvent être transmises à l'homme par les aliments. Cet ouvrage vous permettra de comprendre les chemins empruntés par les agents pathogènes et vous donnera les clés pour manger sans risques au quotidien.

Danger dans l'assiette 

Sylviane Dragacci, Nadine Zakhia-Rozis, Pierre Galtier

Danger

Livre : 25,40 €
Collection Carnets de sciences
Cet ouvrage décrypte les dangers alimentaires liés aux mycotoxines. Dans le quotidien de chacun, dans les choix alimentaires qu'ils proviennent du marché local, international, bio ou équitable, où peuvent se cacher ces moisissures toxiques ?

Muscle et viande de ruminant 

Dominique Bauchart, Brigitte Picard, coord.
Muscle

Livre : 30,40 €
Collection Synthèses
Fruit du travail de 39 auteurs, ce livre s'appuie sur des articles pour répondre à des questions sur les systèmes de production de la viande en France, la sécurité alimentaire, les risques de développement de bactérie ou encore les risques de cancer.

À l'abattoir
Travail et relations professionnelles face au risque sanitaire

Séverin Muller

a l'abattoir

Livre : 29,40 €
Collection Natures sociales
Depuis la crise de la vache folle, les normes sanitaires des abattoirs ont changé. A partir d'une enquête menée dans un abattoir de 1995 à 2000, l'auteur expose les réalités d'un travail et d'une organisation sociale peu connues du grand public.
Pour nous contacter :
 newsletter@editions-quae.com
Éditions Quae
c/o Inra - RD10
78 026 Versailles Cedex

================================================================================

Encore une petite info glanée par Yolande.
Que diriez vous d'une application pour smartphone
qui vous permettrait de reconnaître les plantes que vous croisez au gré de vos pérégrinations ?

une application smartphone pour identifier les plantes développée par le CIRAD
http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/communiques-de-presse/2013/plateforme-pl-ntnet

dimanche 20 janvier 2013

Recettes trouvées par une Amapienne

Au Programme
  1. Une recette de courge Butternut  cliquez ici
  2. Une autre recette                         Cliquez là
  3. Un chutney de tomates vertes ?    C'est ici
  4.  ..............................................     Ou là Houla !
  5. Si vous préférez ......................    Ceci
Bonjour,
Pour ceux et celles qui ne jettent rien pas même les Fanes,ceci est fait pour vous.



jeudi 10 janvier 2013

             Reprise du Blog de l'Amap !!....         

Eh oui,après moultes négociations ardues,c'est moi qui hérite donc de ce blog.
Je parle en votre nom pour remercier la précédente "Tenancière". Elle se reconnaitra ;-) .
Bon je ne puis y couper vu que nous sommes encore en janvier.
Ainsi donc,le bureau de l'amap par la "voix" de votre serviteur,vous souhaite une bonne et heureuse année légumière.
C'est français çà ?.
J'ai récemment reçu un petit ouvrage sur les légumes et fruits oubliés.Aussi je ne résiste pas au plaisir de vous faire profiter d'une des recettes de ce livre.J'ai pas demandé l'authorisation de publier,aussi est ce moi qui irait en prison pour cette publicitée sauvage .... .

                       Gateau courge-choco               

Ingrédients :
  1. 20 g de beurre
  2. 300 g de purée de potiron (c'est un copain d'acier ....)
  3. 150 g de chocolat à  cuire à 70% de cacao
  4. 1 oeuf
  5. 50 g de farine
  6. 30 g de sucre semoule
Préchauffez votre four à 180 °
Coupez le chocolat en petits morceaux.Le faire fondre avec le beurre au bain marie ou au micro-ondes.
Dans un saladier battre l'oeuf et le sucre jusqu'au blanchiment.
Ajoutez lentement le beurre et le chocolat fondu,mélangez le tout.
Versez la purée de potiron (on peut remplacer par une purée de courgettes) et la farine,en mélangeant
entre chaqun des ingrédients ajoutés.
Versez la préparation dans un moule et faites cuire 25 minutes.
Dégustez froid.

Recette issue du livre :" Légumes et Fruiuts oubliés : Mon carnet de recettes" d'Adèle Hugot 
aux éditions Stéphane Bachès autour de 16 € dans toutes les bonnes boucheries ...



samedi 31 décembre 2011

Bonnes Fêtes !!!











Merci à tous d'être venus pour notre distribution avant Noël !!! C'était très réussi !

mardi 1 novembre 2011

chou coco

chou coco :

1 chou et une boite de lait de coco

ciselez le chou finement puis mettez le dans le wok à feu doux avec un peu d'huile d'olive
quand il est cuit ou presque versez une demi boite de lait de coco
c'est pret !

délicieux avec du riz
même les enfants adorent !
c'est la seule façon que j'ai trouvé pour leur faire manger du chou ...
Elise

lundi 18 juillet 2011

concombres et courgettes : les recettes de Delphine

Tzatziki
Lavez 1 concombre et râpez le (grille à gros trous) après l'avoir pelé. Saupoudrez de sel et faites dégorger env. 30 mn dans une passoire.
Pelez et pressez 2 gousses d'ail dans un saladier (perso, j'ajoute aussi un oignon cebette en rondelles). Ajoutez 3 yaourts grecs (ou fromage blanc), de l'aneth ciselé (ou toute aromatique de votre choix. J'utilise plutôt de la ciboulette), du poivre, 1 CS de vinaigre de vin ou de xérès, 3 CS huile olive.
Ajoutez le concombre bien essoré entre vos mains. Placez au frais 30 mn et servez avec des dips de légumes, du pain pitta toasté, des gressins.
A utiliser également en sandwich suédois avec du pain polaire, du saumon fumé et de l'oignon rouge; avec une salade de pâtes; en sauce poisson avec du poisson blanc froid à la place de la mayonnaise.

autre version :
Lavez et peler 1 concombre et râpez le (grille à gros trous). Pelez et pressez 2 gousses d'ail dans un saladier (perso, j'ajoute aussi un oignon cebette en rondelles). Ajouter 2 ou 3 yaourts nature ou autre style de fromage blanc plus le jus d'un demi citron, menthe ciselée ou basilic + huile d'olive et un peu de sel selon goût.

Courgettes au curry (aigre-doux)
A servir à l'apéritif
1er jour : laver, peler (ou non) et couper en morceaux 3 kg de courgettes. Mettre dans un faitout avec 1 mesure d'oignons en rondelles et 1/2 mesure de sel. Mélanger et laisser reposer à couvert.
2ème jour : bien rincer les courgettes à l'eau. Porter à ébullition 4 mesures de vinaigre blanc, 4 mesures d'eau, 4 mesures de sucre, 6 cc de curry et 1 cc de poivre. Ajouter 1/2 mesure de sucre lors de l'ébullition et verser chaud sur les courgettes. Laisser macérer.
3ème jour : cuire les courgettes dans le sirop env. 10 mn. Mettre la préparation chaude dans les bocaux.
A déguster après qq jours ou au cours de l'hiver.

mercredi 6 juillet 2011

Gaz de schiste

Dernières nouvelles :

Un rassemblement citoyen est prévu du 26 au 28 août dans les Cévennes, à Lézan (Gard) sur l’avenir énergétique de la France.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/07/01/gaz-de-schiste-la-porte-a-la-fracturation-hydraulique-reste-ouverte-selon-les-ong_1543679_3244.html

http://www.amisdelaterre.org/La-loi-sur-les-gaz-et-huiles-de.html

mardi 17 mai 2011

Cerises....

Les Cerises de Patrice Bauthéac sont délicieuses... et si vous êtes gourmands comme moi, vous avez pris ou prendrez plusieurs cagettes.... mais que faire des noyaux ?

Mettez vos noyaux de côté pour confectionner une bouillotte pour l'hiver ou pour soigner vos bobos... Il vous faut une bande de tissu d'environ 30cm sur 70cm, que vous repliez en deux et cousez sur l'envers en laissant un "coin" pour remplir de cerises.

Pour nettoyer les cerises, deux solutions : la méthode "naturelle" si vous disposez d'un jardin avec fourmis : les laisser au soleil à disposition des fourmis dans une cagette ou un égouttoir pendant quelques jours; la méthode "en intérieur" : les laver au lave-linge dans un sac ou une housse d'oreiller bien fermée avec un élastique.

Une fois les cerises bien nettoyées et séchées, les introduire dans le sac à l'aide d'un entonnoir, en ne remplissant pas trop.

La bouillotte se fait chauffer au micro-ondes ou au four. Les noyaux restituent lentement la chaleur....

samedi 14 mai 2011

Potée aux fèves

Et voilà, c'est parti!!

La nouvelle saison démarre, avec ses nouveaux légumes tout beaux tout frais...
Cette semaine, au panier, nous avons eu des fèves et un choux.... alors je vous propose une recette de potée aux fèves !

Ingrédients :

750 g de fèves fraiches,
1 chou,
1 talon de jambon,
2 grosses tranches de lard (on peut mettre des lardons),
4 carottes,
2 oignons piqués de 2 clous de girofle,
1 bouquet garni



Faites bouillir une marmite d'eau, puis plongez le talon de jambon, et les tranches de lard.
Assaisonnez, et laissez mijoter 1 demi heure. Ajoutez ensuite les aromates et les fèves.
Coupez le chou en gros morceaux, ajoutez le également. Conseil du chef : ébouillanter le chou 5 min à part, cela permet de vider le premier jus qui n'est pas toujours fameux!
Laissez cuire le tout 2 heures à petit feu.

Bon appétit!

lundi 25 avril 2011

fraises, fèves, choux et salades



Les équipes du dimanche bis



les équipes du dimanche






Manches courtes ou manches longues, un gilet d'urgence pour se protéger du vent, un T-shirt 'Faucheur en action', des baskets ou des grolles pleines de terre, les voilà les équipes du dimanche mais quelle efficacité !!!!

ça pousse, ça pousse vite au mois d'avril !

Voici où en est la serre que nous avons mise en place le 6 avril dernier (photo prise le 17 avril dernier)

Conférence de l'ASSOPIC sur l'eau

I GEOLOGIE

Hervé Jourde, maître de conférences à l’université de Montpellier 2, Directeur de Recherche en Hydro-sciences.

En résumé, nous vivons sur des roches carbonatées appelées karst. Elles forment des blocs peu perméables creusés de galeries : les drains par lesquels l’eau des précipitations s’écoule. Il a donc des réserves souterraines conséquentes et contrairement aux idées reçues que les nappes phréatiques sont à sec, les eaux karstiques se rechargent très facilement aux saisons de printemps et d’automne. L’Hérault n’est absolument pas en stress hydrique même si la pluviométrie est en baisse depuis les années 70.

Du fait de cette configuration lorsque les précipitations sont trop intenses, elles créent une pression importante, des inondations et des ‘boulidous’ (endroit d'où l'eau sort en bouillonnant) se produisent. Un important vocabulaire local a vu le jour progressivement. On peut trouver des renseignements historiques sur le site suivant :

http://lofab.free.fr/Articles/Lexique.htm

Pour l’instant il y a 4 forages de prélèvement : celui du Triadou, de St Clément, de St Gély, et des Matelles.

II ENJEUX HISTORIQUES ET POLITIQUES

Thierry Ruf, Directeur de Recherche à l’IRD.

Autrefois (Il ya 300 ans) il y avait tout autour de Montpellier des communautés paysannes qui utilisaient l’eau du Lez. Les paysans approvisionnaient Montpellier en produits frais mais la communauté urbaine grandissant, l’eau était détournée des terres agricoles. Il y eut une véritable bataille pour l’eau entre les paysans et la ville. La ville remporta la bataille créant ainsi un désert agricole car la paysannerie locale quitta progressivement l’arrière pays autour de Montpellier.

Dans les années 60, on détourna les eaux du Rhône, en créant le réseau BRL (Bas Rhône Languedoc) : le canal Philippe Lamour. Aujourd’hui cette eau mélangée aux eaux du Lez approvisionne la ville de Montpellier. Sa gestion est assurée par le groupe Véolia.

La gestion des eaux par les compagnies privées est assez contestée actuellement, nombreuses voix s’élèvent pour critiquer ce fonctionnement car le groupe facturant la ville n’a pas grand intérêt à assurer la maintenance. (Sur Montpellier il y a actuellement 25 % de pertes en eau sur les conduites souterraines, ce qui peut paraître énorme !) La ville de Paris, elle, est revenue à une régie locale. Le contrat de la société Véolia avec la ville de Montpellier prend fin en 2014 : à savoir s’il sera reconduit et à quelles conditions ?

Voir le documentaire Water Makes Money de Leslie Franke et Herdolor Lorenz à ce sujet. http://www.watermakesmoney.com/fr/le-film.html

La gestion de l’eau suscite de nombreuses questions

- d’ordre géographique : l’aménagement du territoire, l’importance du SCOT. Le paysage : réinstaller des réservoirs comme il en existait à flanc de montagne dans les Cévennes ce qu’on appelait les ‘gourgues’ ?,

- d’ordre sociologique : éducation à faire autour de l’eau, ne plus la percevoir comme un fait acquis mais comme une ressource, lutter contre le gaspillage, réduire notre consommation.

- de santé publique et d’environnement : utiliser l’eau karstique nécessite moins de traitement que l’eau du Bas Rhône, il paraît nécessaire également de préserver la nature autour des zones de captage. Exemple cité dans Water Makes Money : la ville de Munich a aidé les paysans situés autour des zones de captage à passer à l’agriculture biologique, actuellement l’eau captée arrive au robinet de l’usager sans traitement. Inversement, les eaux de Jacou ont été définitivement polluées dans les années 60 par une usine de peinture.

- d’ordre agricole : l’irrigation des terres. Syndicat paysan vs syndicat intercommunal, communautés paysannes vs communautés urbaines. Il est nécessaire de passer à de nouvelles pratiques agricoles moins gourmandes en eau et en produits chimiques.

- d’ordre politique : gestion publique, privée ?? économie libérale ou régie municipale ??

Aujourd’hui il est question de poursuivre le réseau BRL jusqu’à Béziers : projet Aqua Domitia car ce serait moins coûteux que d’aménager le territoire, créer des réservoirs, financer une communication pour éduquer les consommateurs et les responsabiliser face à l’utilisation de l’eau. Cependant les traitements au chlore seront inévitables si on utilise l’eau du bas Rhône. Ce projet n’est pas nouveau il avait été question il y a quelques années de poursuivre le canal jusque vers Barcelone.

Une concertation avec le public sera organisée en septembre prochain. A ne pas manquer !!

L'ASSOPIC devrait organiser une nouvelle conférence précisément sur la qualité de l'eau.

Plus d’information :

http://web.mac.com/t.ruf/iWeb/Enjeux-eaux-regionLR/F0983E34-CCFE-41FC-8EE6-FD3C56397CB0_files/alternativesAquadomitia-V4.pdf

samedi 9 avril 2011

Le pic et l'eau


Assopic organise deux conférences débats le Samedi 16 Avril 2011 à 14h Salle des Fêtes de St Martin de Londres sur le thème de l'eau.

vendredi 8 avril 2011

Les paniers d'avril

D'autres paniers arrivent : fèves salades et navets...


Ici les fèves
Nous avons eu des choux, des salades et des blettes (prochaines blettes à l'automne, prévoit Mickael)


Mireille coupant les salades lors de cette matinée fort sympathique (dimanche 3 avril).

L'AMAP reprend donc doucement mais surement, la coop aussi avec de nouveaux produits (farine, boeuf).

En espérant que le climat soit clément cette année et nous permette une belle saison et de bons échanges, nous souhaitons la bienvenue aux nouveaux membres.

N'hésitez pas à nous confier vos recettes de cuisine préférées que nous posterons sur le blog à consulter celles que nous avons posté précédemment.

N'hésitez pas à nous faire part d'événements culturels ou sur l'environnement.

à bientôt

Parniers de rattrapage





L'année dernière a été difficile :
  • conditions climatiques exceptionnelles avec de la neige au mois de mars et un froid de canard jusqu'à mai,
  • le terrain n'était qu'une large friche de ronces, de chiendent, de prêle...
  • des semis n'ont pas donné ce qu'ils auraient dû donner
  • certains semis ont été réalisé tardivement dû au froid et au fait qu'en janvier nous étions encore incertains de l'AMAP 'saison 2010'
Pour toutes ces raisons nous souhaitons remercier grandement les personnes qui nous ont soutenus pendant l'année, adhérents 'paniers', adhérents 'coop' ou simplement à l'AMAP, collègues ou amis tout simplement. Merci !

La vie revient dans le sol : déjà de beaux vers de terre, des cloportes et autres petites bêtes nécessaires à l'équilibre du sol... grâce au travail et au soin de Mickael. (Il vient d'ailleurs d'installer une petite cahute à insecte).

Le premier panier "de rattrapage", pour remercier les personnes qui ont contribué à ce développement, a été distribué dimanche soir et lundi soir. Nous étions parties (Mireille et moi) aider Mickael à monter la serre mais, nous retrouvant seulement à 3, dont 4 petits bras, Mickael nous a attribué la tâche de ramasser les blettes, les choux et les salades pour une distribution improvisée mais bien agréable!

Des "miam" en perspective



Voilà où en sont les fraises ! Des "miam" se préparent : je les entends déjà!

à pas d'escargot ? - pfff !

Non non, nous n'avançons pas à pas d'

Voici où en est la serre que nous avons mise en place le 6 avril dernier :

Tomates, poivrons, légumes d'été en perspective... Chouette !! :D

Reste la dernière serre à finir de monter. Sur la photo suivante, elle n'est pas achevée mais cette semaine, Mickael, aidé de 3 copains (merci!!!!!!!), a fini de monter les arceaux. Il ne restera plus qu'à la bâcher.
Rendez-vous le 17 avril pour donner un dernier coup de main (sauf si la météo décide de nous contredire !).